En plein dans le mille!

Le devoir, l’intégrité, la discipline et le courage constituent les quatre piliers de l’École de la Police militaire des Forces canadiennes (EPMFC), et le devoir de l’agent de la PM consiste en partie à appuyer la collectivité, qu'il soit en service ou non. Récemment, l’Adjuc Johnstone (SMR EPMFC) a lancé un défi aux stagiaires de la séance 0063 du cours NQ3 de la PM de recueillir 1500 $ pour le Fonds de la police militaire pour les enfants aveugles (FPMEA) avant 30 octobre 2013. Si les stagiaires réussissaient à lever les fonds en question, l’Adjuc Johnstone participerait avec eux à l’épreuve du vaporisateur à l’oléorésine de Capsicum (OC), qui fait partie de leur programme de recours à la force. Le vaporisateur à l’oléorésine de Capsicum, appelé couramment « vaporisateur de poivre », n’est pas une expérience agréable. La campagne de collecte de fonds a permis aux stagiaires du cours 0016 de recueillir 1560 $, grâce aux dons de dernière minute des membres du personnel, juste avant le début de l’épreuve du vaporisateur à l’OC. En guise de récompense pour avoir été le plus important donateur, le Cpl O’Brien a été autorisé à vaporiser le SMR.

L’Adjuc Johnstone a été fair-play et a donné l’exemple, en étant la première personne à être vaporisée lors de l’exercice. L’Adjuc Johnstone a fait preuve de savoir‑faire tactique et de sang-froid dans l’exécution des diverses épreuves, notamment le parcours du combattant qui comprenait l’usage de la matraque ASP pour briser les grèves, l’attaque d’un adversaire qui portait un équipement de protection et l’attaque d’un individu armé d’un couteau jusqu’à son arrestation et son installation dans le véhicule de patrouille, avant de demander du renfort. En fait, il a montré aux stagiaires comment cela se fait et le SD a affirmé que sa prestation n’attestait pas de la douleur et du stress que comporte ce genre d’intervention. Il faut féliciter les stagiaires de la séance 0063 du cours NQ3 de la PM pour avoir atteint l’objectif et recueilli les fonds pour cette bonne cause. En plus, ils ont eu l’occasion de vaporiser le SMR.

Mission accomplie!